LONNÈ RESPÉ BA MISIÉ Raoul GRIVALLIERS

1934 - 2017

Lundi 18 décembre, nous avons appris avec une très grande tristesse le décès de Ti Raoul GRIVALLIERS, à l’âge de 83 ans.

 

Pierre Raoul GRIVALLIERS, surnommé Ti Raoul, est né à Pérou dans une famille pilier de la tradition samaritaine du Danmyé-kalennda-bèlè. Ouvrier agricole, il devient après les années d’immigration en France, cultivateur. Il fait vivre le Danmyé-kalennda-bèlè dans les swaré bèlè, les randévou danmyé, et les prestations de plusieurs groupes successifs qu’il crée et dirige. 

 

Ti Raoul a fait connaître à plusieurs générations de la communauté Danmyé-kalennda-bèlè nombre des compositions de ses illustres prédécesseurs, Clémence BONIFACE et Stéphane CEBAREC dit Blancha. Il laisse aussi un grand nombre de compositions qui lui sont propres, et un style vocal qui a inspiré et inspire les chanteurs des générations suivantes. Il laisse aussi des compositions qui traduisent fortement la montée de la conscience identitaire en Martinique. Elles ont joué et jouent un grand rôle dans l'affirmation de notre personnalité et de notre dignité : 22 Mé nou kriyé woulo, Nou détounen Lèpen, Woulo ba nou kréyol-la...

 

Ti Raoul avait un caractère particulier qui, parfois, pouvait compliquer les relations. Nous mêmes, comme d'autres, avons connu des moments de tension avec lui, suite à des désaccords de fond, de méthode et d'attitude. Cependant, tout le monde s'incline, avec respect, devant l'immense talent de Ti Raoul. L'AM4 a beaucoup appris de lui, non seulement dans le domaine du chant, mais aussi dans tout ce qui a trait à la culture Danmyé-kalennda-bèlè. Nous lui en sommes profondément  reconnaissants.

Le talent de Ti Raoul se nourrissait du timbre de sa voix, de son enracinement dans le genre Danmyé-kalennda-bèlè, de sa grande capacité à composer, de sa maîtrise de la langue créole, de sa force d'interprétation, de sa présence continue dans les rassemblements du monde bèlè et danmyé, de son exigence de qualité (« Bèlè sé mizik », « Bèlè sé lod »). Il se nourrissait aussi d'un mode de vie axé sur le lien à la terre, sur le bwè-manjé péyi-a, et sur certains principes de Lespri péyi dèyè a (l'esprit du pays profond) très présent dans les arts et dans le monde Danmyé-kalennda-bèlè.

 

Toutes les associations et personnalités regroupées dans la Coordination Lawonn bèlè lui ont rendu un hommage mérité, en juillet 2010, au Centre culturel Jean-Marie Serreau. Et toute la communauté Danmyé-kalennda-bèlè se réjouissait de ses apparitions, devenues ponctuelles ces dernières années, dans certaines swaré bèlè.

 

Nous perdons une grande voix, une Tras essentielle, une force. A nous de nous inspirer de son œuvre pour prolonger la Tras et gagner en force de vie.

 

Lonnè-respé ba’w, Ti Raoul !

Mèsi !

 

20/12/2017

Le comité directeur de l'AM4

Raoul GRIVALLIERS (dit aussi Ti Ayoul)

 

Pierre Raoul GRIVALLIERS wè jou lè 3 out 1934 an kartié Pérou, an komin Setmari. Sé li ki pli gran adan sé onz yich-la Esther épi Calixte GRIVALLIERS mété asou latè. Yo tou lé dé té ka travay dan lakiltiv. Ti Raoul té oblijé kité lékol bonnè-bonnè pou alé travay nan tibann. Lè i vini gran, i fè ouvriyé agrikol. I fè tout kalté travay nan kann. Apré yonn-dé lanné dan limigrasion an Frans, i ka viré Matinik. I ka fè kiltivatè, kilédi pou i viv i ka planté épi i ka rékolté li-menm dives lédjim. I viv ventjuit lanné an kartié « Chertine», Sentmari, an mitan lakanpann-lan. La, i té ka pran anpil plézi, ek sa té ka ba’y fos pou konpozé. Apré sa, i viv kat lanné Trinité. Aprézan, i ka viv an bouk Sentmari. Ti Raoul mété twa yich asou latè.

 

Bonnè-bonnè, i té asou jounou matant-li, Clémence Boniface CEBAREC, Ti Raoul ka touvé kòy adan swaré bèlè. I ka kouté, i ka opsèvé, i ka aprann. I la, toupré désèten gran makandal tan-tala, kontel Esther GRIVALLIERS, Clémence SEBAREC, Stéphane SEBAREC, GALFETE, Jean ANNETTE ... Kilti bèlè a ka rantré fon, fon, fon andidan’y. An koumansman lézanné swasant, Ti Raoul ka pati an Frans épi gwoup folflorik misié Raoul PROSPA. A lafen tounen-an, i ka pran désizion rété an Frans. Kom métié, i ka fè lapenti. Pandan tan-tala, i pa ka fè bèlè.

Men Matinik, manman’y, Man Estè, ka mandé wè yich-li. Apré douz lanné i fè an Frans, Ti Raoul ka viré Sentmari, kartié Pérou. I ka konstaté, aprézan ni gwoup bèlè. I pa té konnet sa. Ében, i key kréyé gwoup-li. Prèmié-a, sé « Kaspasa », épi apré, an lot yo ka kriyé "Ti Raoul et son groupe".

Sa ka fet toupandan swaré bèlè ka rantré an révivans, é la, Ti Raoul ka ni an gran siksè. I bò dot Gran ansien, kontel Ti Emile CASERUS, Carmélite RASTOCLE, Ciméline RANGON, Félix CASERUS … I fò, ek fos-li ka kité an gwo mak adan sé swaré bèlè a. Kon tout lé Gran ansien-an, i ka fè opsèvasion’y lè an kavalié ka fè an fot, ouben lè bwatè-a ouben tanbouyé-a pa an zafè-yo. Moun danmyé tou ka aprésié Ti Raoul pas, lè i ka chanté danmyé, i ni an fos konba i ka rivé dégajé.

Pou fè moun konnet danmyé épi bèlè, Ti Raoul vwayajé nan pliziè péyi andéwo, kontel Lafrans, Marok, Lespagn, Lézétazini, Gwadloup, Kiba. I réjistré kat diks : « Le groupe du Morne des Esses avec Ti Raoul Grivalliers » nan lézanné 70, « Larivyè léza » an 1988 épi APAL production, « Mi bèlè-a »  (épi Roland BRIVAL an 1996) « Misyé bèlè » (an 2004, sé li ki té pwodiktè). I réjistré tou épi KALI (Bèlè boum bap) ek épi Dédé SAINT-PRIX. Ou ka sa kouté’y tou anlè réjistréman Alan LOMAX fè an 1962 (I ni an parti adan, yo mété anlè an CD). Apré dènié diks-li, la SACEM ba’y an pri an lonnè sa i pòté a.

 

Pou anlo moun, Ti Raoul, sé an boug ki té ni an karaktè difisil. Yo pa toujou konprann li. Men tout moun ka rikonnet Ti Raoul sété an moun pawol-li té fran, i té lé sa i ka fè a sòti wo nivo, épi … douvan-douvan, ni belté vwa’y, fos chantè’y, fos-li tou pou mennen an swaré bèlè ouben an randévou danmyé.

 

« Bèlè sé mizik »  /  « Bèlè sé lod »

 

                                                     Juiyé 2010 - Komité lézalié de COORDINATION LAWONN BÈLÈ

                                                                         

(Dapré an teks Daniel VALLEJO, moun  lasosiasion KANNIGWÉ en 2009)

 

 

Pierre Paul Raoul GRIVALLIERS pati kité nou oswè lendi 18 désanm 2017. Nou ped an Gran ansien, an potomitan kilti bèlè a, an potomitan kilti Matinik. Épi lonnè, épi respé, nou ka viré pibliyé omaj-la nou té matjé ba’y an 2010. Dépi dat-tala, moun bèlè épi danmyé trapé chans tann li chanté ankò adan sèten swaré (ta Félix CASERUS, ta lasosiasion KANNIGWÉ). É chak fwa-a, i brennen kò-nou épi lespri-nou, i plen tjè-nou.

Ti Raoul, bon vwayaj !

Mèsi pou fos-la !

 

                                                     Désanm 2017 - Komité lézalié de COORDINATION LAWONN BÈLÈ

 

Lonnè, Respé ba Ti Raoul Grivalliers...

 

C'est avec une grande tristesse que le monde Danmyé a appris le décès de Ti Raoul Grivalliers.

Nous saluons avec beaucoup de respect ce Potomitan de la Culture Danmyé.

Ti Raoul a été incontestablement une des plus grandes voix du danmyé, appréciée de tous les danmyétè de Martinique. Il a su, par sa puissance guerrière, transcender la diversité des styles. 

Avec ses interprétations de l'héritage laissé par les générations précédentes, ses propres compositions, ses enregistrements, sa présence active dans les rendez-vous Danmyé/Bèlè, ses exigences sur la qualité, il a oeuvré, sa vie durant pour la protection et le développement de notre Jes Djérié, le Danmyé/Ladja.

 

Qu'il soit profondément remercié pour cette contribution historique !

 

Pou Moun Danmyé Matinik

 

Luc Rucort

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

 

 

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam.