Pierre ALIKER 1907-2013

En Hommage au docteur Pierre ALIKER

 

Le docteur Pierre ALIKER est mort.

Il a passé la plus grande partie de sa longue vie à servir, selon ses convictions, le peuple martiniquais.


Camarade de combat d’Aimé CÉSAIRE, il a partagé avec lui les mêmes convictions fondamentales : Neg sé moun ! Maléré sé moun ! Matinitjé kapab !

Animé de ces convictions, il a contribué, au-delà parfois de certaines positions discutées et discutables, à répandre les idées fondamentales d’identité, de dignité, de responsabilité et a été partie prenante de nombreuses péripéties du combat démocratique et anticolonialiste. On se souvient de lui, affirmant, au soir de sa vie, face aux plus hautes autorités françaises, que les meilleurs spécialistes des affaires martiniquaises étaient les Martiniquais eux-mêmes. Animé de ces convictions, il a œuvré aussi, dans des conditions difficiles, à l’assainissement de la Ville de Fort-de-France, contribuant ainsi à l’amélioration de la vie quotidienne de milliers de Martiniquais. Il s’est démarqué aussi systématiquement du « i bon kon sa », de l’à-peu-près, donnant un exemple quotidien d’une pratique faite de rigueur, de la recherche du travail bien fait et de l’excellence, persuadé qu’il était qu’il s’agit d’une attitude incontournable dans la lutte pour l’émancipation martiniquaise.

Son action mais aussi sa discrétion, son humilité et sa droiture ont imposé et imposent le plus grand respect.

            C’est, animé de ce sentiment, que nous saluons la mémoire de ce grand militant, son engagement pour son pays et son peuple, et l’expérience de vie qu’il nous laisse.

 

            Lonnè épi respé ba doktè Pierre ALIKER.

 

                                                                                              Le 5 décembre 2013

                                                                                              Le Comité Directeur de l’AM4